Mairie de Locmariaquer au cœur de la Bretagne dans le Morbihan (56) - Lokmaria-Kaer

Patrimoine


 

  

Locmariaquer, entre Golfe et Océan

Entre le Golfe du Morbihan et la Baie de Quiberon, Locmariaquer porte toujours son regard sur l’océan et respire la Bretagne traditionnelle. Authentique village breton, Locmariaquer dévoile, en marge de ses plages de sable, un patrimoine attachant avec son village de vieilles maisons, son port pittoresque, son marché estival au bord du Golfe du Morbihan, son labyrinthe de ruelles, ses mégalithes, son église paroissiale et ses chapelles. Une aventure inoubliable au pays des contes et légendes…


Locmariaquer, cité des Kaër


Havre paisible, le Golfe du Morbihan s’ouvre sur la Baie de Quiberon à la Pointe de Kerpenhir, sise à Locmariaquer, authentique cité bretonne aux charmes indéniables. Au XIe siècle, les moines de Quimperlé vouent le lieu à Marie, lui donnant le nom breton de «Locmaria Kaër», c'est-à-dire le Lieu de Marie en la baronnie de Kaër. Nombreux sont en effet les Locmaria en Bretagne. Ainsi pour les différencier, on ajouta le nom de la seigneurie locale qui possédait la plupart des terres du lieu : les Kaër. A noter que sur les manuscrits datant de 1710, Locmariaquer est déjà orthographié comme aujourd’hui.


Locmariaquer cité des mégalithes

Les vestiges de monuments mégalithiques se trouvent en grand nombre sur le territoire de Locmariaquer dont le plus célèbre au monde : le Grand Menhir Brisé

Terre de légendes et de mystères, Locmariaquer abrite une concentration remarquable de mégalithes. A l’instar de Carnac, la cité recèle un ensemble singulier et rare de monuments datant de l’époque néolithique. Ici des hommes ont laissé un héritage prestigieux, vestiges funéraires annonçant l’ère des grandes pyramides à travers le monde. Le Grand Menhir Brisé, la Table des Marchand, le tumulus d’Er Grah et bien d’autres habillent d’éternité les paysages de Locmariaquer.

Plus de mégalithes

 


Locmariaquer cité de l’huître


Locmariaquer est le royaume de l'huître plate et est l'un des grands centres ostréicoles du Morbihan. Si les Romains de l'Antiquité connaissaient déjà les gisements naturels de l'huître plate (Ostréa Edulis), il a fallu attendre la fin du XIXe siècle pour voir apparaître l'ostréiculture. La commune de Locmariaquer fut alors considérée comme le berceau de l'huître plate. Les premières concessions, en rivière d'Auray, furent délivrées en 1882. En 1975 et 1980, l'huître plate du Golfe du Morbihan se trouve décimée, voire anéantie par deux parasites. C'est alors qu'est introduite la culture de l'huître creuse d'origine japonaise « Crassostrea gigas ». Aujourd’hui, une trentaine d’entreprises sont installées sur la presqu’île et produisent environ 3000 tonnes d’huîtres par an. Les professionnels Locmariaquérois les protègent jour après jour à travers une passion pour la qualité d’un produit authentique et savoureux.

Plus d’ostréiculture


Locmariaquer cité nautique

Entre Golfe du Morbihan et Baie de Quiberon, la presqu’île de Locmariaquer met l’Atlantique aux pieds du visiteur, offre un plan d’eau exceptionnel et un port d’échouage de quoi satisfaire les adeptes de la voile et autres sports nautiques !
Egalement tous les jours d’avril à fin septembre, plusieurs compagnies maritimes proposent différentes croisières pour vous faire découvrir les charmes du Golfe du Morbihan.

Plus d’informations

Une école de voile est également installée dans l’ancien Sémaphore à la pointe de Kerpenhir, de nombreux choix de stages découverte et perfectionnement sont encadrés par des moniteurs professionnels diplômés d'état.

Plus d’informations sur l’école de voile


Locmariaquer cité de la randonnée

La commune a réalisé depuis plusieurs années de gros efforts d’aménagement des chemins de randonnée. Aujourd'hui de merveilleuses promenades sont à découvrir par les sentiers côtiers mais aussi par les chemins de campagne.

Plusieurs circuits de randonnée


Locmariaquer et son patrimoine religieux

eglise de locmariaquer 
Eglise de Notre Dame de Kerdro (XIème siècle) du style roman, il reste aujourd'hui le transept et le chœur.
Cette partie ancienne présente à l'extérieur, des murs en petit appareil archaïque : moellons romains cubiques, briques éparses et rangées de briques intercalées d'origine romaine.

L'intérieur de l'église présente le plus grand intérêt dans sa partie romane : transept et abside ont été inscrits à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1925.

En 1960, les fenêtres ont été pourvues de vitraux modernes, œuvres de Rault, verrier à Rennes. Ces vitraux font l'admiration de la plupart des visiteurs pour leur grande sobriété et leur luminosité remarquable. 

Les chapelles du Moustoir, de Saint Michel et de Saint Pierre.

La chapelle du Moustoir (1883), restaurée en 1987 et en 1925 (toiture). La voûte intérieure date de 1991. Moustoir évoque la présence d'un ancien monastère détruit, semble-t-il, vers l’IXème et le Xème siècle. La chapelle est dédiée à Saint Gildas.
La sacristie date de 1892. L'autel en bois a été transféré en 1960 depuis l'église paroissiale. On y trouve la sépulture du Père Claude Philippe, prêtre réfractaire, décédé en 1797. La chapelle Saint-Michel (1749), édifiée par M. de Robien qui avait acquis précédemment l'ancienne chapelle construite à la place d'un Temple gallo-romain dédié à Teutatis. L'autel et le retable datent du XVIIIème siècle. La chapelle Saint-Pierre (1772), remaniée en 1925 et en 1975 et située au village de Saint-Pierre-Locperhet. Cette chapelle aurait été édifiée, à l'origine, pour le repos des âmes des naufragés. Il s'agit d'un édifice de forme rectangulaire.

Plus de patrimoine religieux


Locmariaquer et ses plages

Les plages de sable fin dont les plus appréciées des vacanciers sont : la plage de Saint-Pierre, la plage de la Falaise, la plage du Rolay et la plage Valy.

Plus d’informations sur la qualité de l’eau


Locmariaquer et ses atouts

Les atouts de la presqu’île sont la beauté des paysages, la richesse du patrimoine, le choix important d'activités, mais aussi son microclimat !

Plus d’informations sur la météo à Locmariaquer (lien météo)

Situé à l’entrée du Golfe du Morbihan et donnant sur la baie de Quiberon, Locmariaquer bénéficie d’un climat privilégié avec un ensoleillement de plus de 2000 heures par an. Les rivages sont plantés de fleurs et d’arbres poussant habituellement sous des latitudes plus méridionales. Son ensoleillement est d’ailleurs comparable à celui de Toulouse ou de Montélimar.