Mairie de Locmariaquer au cœur de la Bretagne dans le Morbihan (56) - Lokmaria-Kaer

Les randonnées



Randonnée N°1 (8 Kilomètres, durée 3 heures)



  • Le Bourg - Le Guilvin Durée 15 minutes
  • Partir de la place Dariorigum (le port), emprunter le sentier côtier qui débute à gauche de la boulangerie.
  • Tout au long du sentier, vous bénéficierez d’une vue remarquable sur le golfe du Morbihan, lesîles et à marée basse sur les parcs ostréicoles.
  • Vous longerez de magnifiques maisons pittoresques avant d’arriver au port du Guilvin.
  • Port du Guilvin : embarcadère pendant la saison estivale pour le Tour du Golfe, Belle-Ile en Mer, Houat, Hoëdic et Port-Navalo.


  • Le Guilvin - Pointe de Kerpenhir Durée 1h15
  • Reprendre le sentier côtier, malheureusement interrompu avant l’anse du Talhir.
  • Reprendre la route communale et arrivé à l’anse du Talhir, prendre la direction de la pointe de Kerpenhir.
  • Continuer sur 500 mètres et tourner sur votre gauche pour reprendre le sentier côtier au niveau d’un panneau indiquant “Site Naturel Protégé” (Conservatoire du littoral). Vous découvrirez jusqu’à la pointe de Kerpenhir l’entrée du Golfe du Morbihan et de l’autre coté, la commune de Port-Navalo.


  • Pointe de Kerpenhir (Ker “village” Pen “tête” Hir “long”)
    Lieu où se trouvait un ancien fort, tout en pierre de taille, style VAUBAN qui a été détruit en 1940 pour la construction d’un blockhaus, dynamité dans les années 90.
    Depuis le site a été réaménagé et une table d’orientation a été placée.
    Juste en face de celle-ci se trouve sur les rochers une statue de la vierge Marie (Notre Dame de Kerdro) qui veut dire Notre Dame du Bon Voyage.
    Notre Dame de Kerdro fait l’objet depuis longtemps d’une vénération pour les marins qui partent en mer.
    Une chapelle lui avait été construite en 1756, mais hélas détruite lors de la révolution, une statue en plâtre fut placée en 1883 sur le mur du fort mais subi le même sort lors de la dernière guerre mondiale.
    Les habitants de Locmariaquer ayant fait le vœu de relever la statue s’adressèrent à Jules-Charles LE BOZEC Lauréat du salon des artistes Français, prix de Rome de sculpture.
    Le modèle choisi fut la maquette de la vierge à l’enfant qui orna l’entrée de la chapelle du Pavillon Breton à l’exposition international de 1937 à Paris.
    Sculptée en 1946, cette statue de 2,70 mètres arriva l’année suivante à Locmariaquer et mise à l’église en attendant le moment propice.
    Ce n’est qu’en 1962 que la statue fût placée sur une tourelle de 3 mètres et inaugurée en présence de Mgr Le Bellec, évêque de Vannes au cours d’une grandiose cérémonie.



  • Pointe de Kerpenhir - Keréré Durée 50 minutes
  • Suivre tout simplement la plage.
  • En face de celle-ci vous aurez une très belle vue sur Méaban (Réserve ornithologique)
  • Si le temps vous le permet n’hésitez pas à visiter l’allée couverte des pierres plates.(Thème abordé à la proposition de randonnée N°2.)


  • Keréré - Kerlud Durée 10 minutes
  • Arrivé à la plage de Keréré reprendre la route vers les résidences puis tourner au premier chemin sur votre gauche qui vous mènera au village de Kerlud (prendre à gauche à la fin du sentier).

  • Kerlud Ker (“village” Lud(u) “cendre”)
    Très beau village ou vous pourrez admirer de très belles longères toutes en pierres (anciennes fermes restaurées aujourd’hui pour la plupart en maisons d’habitations).


  • Kerlud - Terrain des sports - Site Mégalithique Durée 10 minutes
  • Dans le village, tourner avant le dolmen sur votre droite.
  • Arrivé à la route communal tourner encore sur la droite, continuer tout droit jusqu’au site mégalithique.


  • Site Mégalithique - Le centre bourg Durée 5 minutes
  • Poursuivre jusqu’à l’ancien cimetière et prendre en face la ruelle du Bronzo puis à 200 mètres sur votre gauche tourner ruelle des écoles pour arrivée face à l’Office de Tourisme et centre bourg.


  • Site Mégalithique - Chapelle St Michel Durée 8 minutes
  • Poursuivre jusqu’à l’ancien cimetière et prendre juste en face la ruelle du Bronzo puis continuer sur 300 mètres
  • Sur votre gauche se trouve légèrement surélevé la chapelle St Michel.
  • Poursuivre jusqu’à l’ancien cimetière et prendre juste en face la ruelle du Bronzo puis continuer sur 300 mètres.
  • Sur votre gauche se trouve légèrement surélevé la chapelle St Michel.
  • Cette chapelle a été édifiée en 1749 par Christophe-Paul DE ROBIEN, Baron de Kaër qui acquit précédemment l’ancienne chapelle bâtie sur des vestiges Gallo-romain.
    En creusant les fondations de la chapelle actuelle, on trouva quantité de médailles à l’effigie de César et autres objets.
    Aujourd’hui, la chapelle se présente comme un édifice rectangulaire de 14 mètres de long sur 7 mètres de large.
    Sur son portail, se trouve une décoration, on y remarque trois fleurs de lys en relief et une pierre portant la date de 1813 et un écusson martelé qui si on pouvait le lire représenterait les armoiries DE ROBIEN.
    Depuis 1986, une association (Les amis de la chapelle) s’est créée et donnée pour mission de restaurer la chapelle.
    Un objectif qui depuis à été accompli.
    L’association a eu comme idée de mettre en place tous les mois de juillet et Août des expositions d’œuvres diverses d’artistes qui par la même occasion mettent en valeur le travail de la restauration réalisée.
    Si vous désirez avoir des informations complémentaires sur l’histoire de Locmariaquer, un livre très intéressant a été créé par des membres de cette association pour aider à financer l’entretien de la chapelle.
    Ce livre est en vente à l’Office de Tourisme. 


    Les sentiers côtiers dont réservés uniquement aux piétons.

    Nous vous rappelons que vous traversez des propriétés des propriétés privées.
    Interdiction de cueillir des fleurs et obligation de tenir les chiens en laisse.
    Pour votre sécurité et celle des autres, ainsi que la protection et conservation du littoral.
    Est punie d’une amende de 16 € à 153 € la personne qui utilise le chemin pour des fins différentes de celle prévues à l’article L.160-6 du code de l’urbanisme.
    (Passage réservé aux piétons pour cheminer le long du littoral ou accéder au rivage de la mer).
    En cas de récidive la peine d’amende pourra être portée à 305 € et une peine d’emprisonnement de 8 jours pourra être prononcée (article R 160.332 Alinéa du code de l’urbanisme)


Randonnée N°2 (10 Kilomètres)



A la découverte des Mégalithes - Pour tout savoir sur les Menhirs et Dolmens.

N°1 - Centre d’Informations Archéologiques “La Table des Marchand” (durée 1h15 avec visite guidée).
Site où vous pourrez voir un ensemble de mégalithes des plus célèbres datant des 5ème et 6ème millénaires avant J-C

  • Grand Menhir Brisé
    Aujourd’hui cassé en quatre morceaux, ce menhir en orthogneiss mesurait 21 mètres de haut avec une masse estimée à 300 tonnes environ.
    Ce menhir reste le plus grand connu dans le monde occidental.
    La Table des Marchand : Tombe à couloir, avec chambre funéraire desservie par un accès.
    Depuis les fouilles de 1986, ce monument a été partiellement restauré.
    Ce dolmen est très célèbre pour son ornementation.
    Au fond de la chambre, une grande dalle de grès taillée en ogive est décorée d’une idole en “écusson” parée de nombreuses crosses.
    Le plafond de la chambre est orné d’une grande hache emmanchée, d’une crosse et au-dessus de l’entrée de la chambre une figure représente le corps d’un bovidé, tronqué par une cassure ancienne.
    Le tumulus d’Er-Grah : Ce long monument de plus de 170 mètres de long appartient à la famille des sépultures à caveau fermé.
    En le voyant, vous pourrez mieux comprendre comment les hommes du Néolithique construisaient ce genre de monument.
    Le Centre d’Informations Archéologiques de la “Table des Marchand” est ouvert tous les jours (l’horaire varie suivant les saisons) ; se renseigner au 02.97.57.37.59.

    Le centre propose :
    - Accueil avec expositions - Espace Vidéo
    - Visites Guidées
    - Point librairie (qui, si vous le souhaitez, complétera les informations données).
    A l’arrivée au site, un dépliant vous sera donné.

    Après votre visite, reprendre la direction du centre bourg et poursuivre jusqu’à l’ancien cimetière, tourner à la première route à droite (Ruelle du Bronzo) puis poursuivre sur 200 mètres.
    Le dolmen sera signalé sur la droite au niveau d’un petit chemin de terre.

  • Le dolmen du Mané-Rutual
    Dolmen à couloir, remarquable par sa dalle de couverture qui mesurait, avant d’être cassée, 11 mètres.
    La face intérieure de la dalle est ornée d’une gravure “idole en écusson”.
    D’autres motifs sont gravés sur les stèles servant de support.

  • Dolmen du Mané-Rutual - Tumulus du Mané-Rouick
    Revenir sur vos pas jusqu’à la Ruelle du Bronzo.
    A cette étape deux circuits vous sont possibles.
    1 - Reprendre la ruelle des écoles et prendre la direction du port pour longer le sentier côtier jusqu’au Mané-Rouick (Possibilité de suivre les indications de la randonnée N°1) (Durée 1h00)
    2 - Arrivé à la ruelle du Bronzo, tourner sur votre droite puis continuer tout droit.
    Dépassé la chapelle St Michel, vous tournerez sur votre droite.
    Continuer jusqu’au rond-point, prendre l’allée de Kreu Er Morh et ensuite l’allée du Béreu (direction Kerpenhir).
    Arrivé à la fin du sentier, tourner sur votre gauche puis continuer tout droit sur 400 mètres.
    Un panneau sur votre gauche, vous indiquera le petit sentier qui vous mènera au tumulus du Mané-Rouick.
    (Le sentier se trouve entre une maison de style moderne et une autre en bois) (Durée 35 minutes) 

    En remontant ce sentier, vous remarquerez sur la droite un énorme bloc en orthogneiss, étendu de tout son long et faisant office aujourd’hui de clôture qui est un ancien menhir ou bloc qui a été manipulé par les hommes du Néolithique.

  • Le Tumulus du Mané-Rouick
    (Mané-Er-Wroëg ou Mané-Er-Roeck) signifiant en breton (Montagne de la femme ou de la fée)
    Le tumulus se présente sous la forme d’une colline artificielle elliptique, il daterait de 3500 à 3000 ans avant J-C.
    En 1863, ce tumulus a été fouillé en cratère, une des raisons pour laquelle un escalier a été créé pour faciliter l’accès à la chambre funéraire.
    En bas de l’escalier vous découvrirez le vaste caveau du Mané-Rouick qui a été construit à l’aide de grands blocs de granit, soutenus par une muraille en pierres sèches couverte de deux dalles en orthogneiss.
    De nombreux objets ont été retrouvés lors des fouilles, dignes des plus grands trésors archéologiques.
    Ce matériel est aujourd’hui visible au musée de la polymatique du Morbihan à Vannes. (2, rue Noé)
    Avant de repartir, il ne sera pas sans intérêt de grimper jusqu’au sommet du cairn où vous pourrez admirer le paysage qui s’étend autour du site.

  • Tumulus du Mané-Rouick - Allée couverte des Pierres Plates
    Retourner sur vos pas jusqu’à l’anse de Kerpenhir.
    Pour aller jusqu’au Pierres Plates, deux solutions vous sont proposées.
    1°) En choisissant cette randonnée vous découvrirez, l’unique Menhir de Locmariaquer qui est encore debout (le menhir Men Letionec), gros bloc de migmatite, assez irrégulier de forme mais imposant avec ses 3,4 mètres de hauteur.
    Il serait l’ultime vestige d’un monument circulaire dont on voit les traces au sol par temps de sécheresse.
    Prendre la direction de la pointe de Kerpenhir, dépassé le panneau “Site naturel protégé Conservatoire du Littoral”
    Continuer puis tourner premier chemin sur votre gauche.
    Le menhir se trouve juste en face, aux abords d’un terrain agricole.
    Après avoir vu le menhir, reprendre tout simplement le sentier jusqu’à la pointe de Kerpenhir puis continuer le sentier et longer la grande plage de Locmariaquer jusqu’aux Pierres Plates. (durée 40 minutes)
    2°) Pour ceux qui désirent prendre un raccourci, continuer tout droit en direction du camping de La Falaise.
    Arrivé au camping, tourner sur la droite et longer la plage jusqu’aux Pierres Plates. (durée 20 minutes)

  •  
  • Les Pierres Plates
    Plus tardif, (3000 ans avant J-C) ce monument est très allongé (24 mètres de long) et coudé en “Fausse équerre” pour former couloir et chambre funéraire.
    Une pièce annexe est placée au creux de l’équerre.
    Le dolmen des Pierres Plates est justement célèbre pour son ornementation très riche et originale.

  • Les Pierres Plates-Dolmen de Kerlud (durée 25 minutes)
    Reprendre le sentier côtier.
    A l’anse de Keréré remonter vers le village puis tourner sur votre gauche juste derrière les résidences.
    Arrivez à la fin du sentier en terre rentrer dans le village et continuer tout droit, le dolmen se trouve à la fin du village sur la droite près du sentier menant à Kerlogonan et au terrain de sport.

  • Dolmen de Kerlud
    Une énorme dalle couvre la chambre funéraire dont les murs assemblent la pierre sèche et les stèles dressées.
    La dalle de couverture est une ancienne stèle gravée, réutilisée.
    Ce monument à l’origine avait un long tertre qui l’entourait, aujourd’hui arasé.

  • Dolmen de Kerlud - Tumulus du Mané-Lud (durée 17 minutes)
    Prendre le sentier près du dolmen.
    Arrivé à la route communale tourner sur la droite, continuer jusqu’au tennis municipal, tourner sur votre gauche puis traverser le parking.
    Arrivé à la voie des Mégalithes, tourner sur votre gauche puis continuer tout droit sur 60 mètres et tourner au niveau de l’espace vert du lotissement du Nélud, remonter vers le village où se trouve le tumulus.

  • Le Mané-Lud
    Enorme tumulus de 80 mètres de long sur 50 mètres de large et 5,5 mètres de haut.
    Les fouilles de 1863 révélèrent au coeur du tumulus un caveau fermé, des foyers et des blocs dressés en ligne, surmontés chacun des restes d’un crâne de cheval.
    Dans le caveau les fouilleurs recueillirent des ossements humains appartenant à deux personnes reposant sur un plancher, lui-même placé sur un dallage irrégulier : les ossements de l’une d’elles étaient carbonisés.
    A l’extrémité du tumulus se trouve une tombe à couloir enserré dans un véritable cairn, s’élevant encore jusqu’à la hauteur des dalles de couverture.
    Ces dalles sont étonnantes par leurs dimensions.
    Celle qui recouvre la chambre funéraire mesure jusqu’à 8,3 mètres de long sur 4,4 mètres de large avec une épaisseur en revanche n’excédant pas les 0,4 mètres.

    La roche est en orthogneiss comme le Grand-Menhir.
    Cette dalle de couverture est une ancienne stèle réutilisée. Les bords avaient été régularisés pour donner forme à une stèle en écusson dont l’extrémité a disparu.

  • Le Mané-Lud - Parking du Site Mégalithique (durée 5 minutes)
    Retourner tout simplement sur vos pas.



Randonnée N°3 Locmariaquer et ses sites naturels.




  • Le Bourg – Kerlud
    En face de l’Office de Tourisme, prendre la Ruelle des Ecoles.
    Tournez à gauche dans la Ruelle du Bronzo
    A gauche, vous descendrez la ruelle du Bronzo en direction de la Chapelle Saint-Michel. (voir randonnée N° 1).Tourner à droite sur la route communale et au rond-point prendre la direction du village de Kerlud. (voir randonnées N° 1 et 2)

  • Kerlud – St. Pierre Loperet
    Dans le village prendre le sentier sur votre gauche (au coin d’une longère rénovée) en direction de la digue du Brénéguy. Elle marque la fin de l’anse de Kéréré.
    Tourner sur votre droite et reprenez la route bitumée. Vous arrivez à St. Pierre Loperet où se dresse la Chapelle du même nom.
    La Chapelle St. Pierre aurait été construite en 1772. Elle mesure 11,50m sur 5,50m et un clocheton surmonte le pignon ouest.
    L’intérieur a été remanié maintes fois, la dernière restauration datant de 1975. Cette chapelle a été construite sur la suggestion de l’Evêque de Vannes afin de célébrer des messes ainsi qu’un pardon aux naufragés, nombreux en ces temps de guerre quasiment perpétuelle entre la France et l’Angleterre.Le pardon traditionnel a lieu chaque année le premier dimanche de juillet

    Loperhet : Loc = lieu ; Perhet ou Perrec = Pierre
    Breneguy : brenn = du jonc ; brennegi = lieu plein de joncs

  • St. Pierre Loperet – Pointe Er Long – Pointe Er Hourel
    Passer la chapelle et prendre le sentier côtier sur la gauche qui mène à une petite anse en longeant la plage jusqu’à Pointe Er Long.
    Contournez cette pointe et longez maintenant la plage de Saint-Pierre pour rejoindre Pointe Er Hourel où se trouvent un bosquet de pins centenaires et un dolmen en ruine.
    Vous êtes sur un site naturel remarquable pour observer la faune et la flore.

    A partir d’ici vous pouvez continuer votre randonnée sur Kerhelle ou bien retourner sur vos pas en direction du centre du village.

  • St. Pierre Loperet – Kerhelle
    Dans le village de St. Pierre, prendre la route communale en direction de Locmariaquer. Prendre le 2ème sentier sur votre droite jusqu’à Kerhelle où vous pourrez admirer des longères restaurées.

    Kerhelle : ker = village ; hell ou huel = haut ou élevé

    Kerhelle – Site mégalithique

    Continuer votre chemin sur la route communale. Au niveau du lotissement, prendre à droite. Attention car la route est sinueuse et la visibilité restreinte.
    A la hauteur du terrain des sports tourner à gauche et continuer jusqu’au site mégalithique en longeant le parking (voir randonnée N° 2)

  • Site mégalithique – centre du village
    Poursuivre votre chemin jusqu’à l’ancien cimetière, en longeant le site mégalithique.
    Prendre sur votre droite la ruelle du Bronzo sur 200mètres et tourner à gauche dans la ruelle des écoles pour arriver en face de l’Office de Tourisme.
    Depuis la ruelle du Bronzo vous pourrez vous rendre sur le site du Mané Réthual (voir randonnée N°2


Circuit N°4 (13,7 Km)




  • Parking de Scarpoche- Anse de Kerouar’h
    Face à la Pizzeria, traverser la route départementale puis prenez la direction de Kerouarc’h. Ensuite, longer la route communale sur 100 mètres puis tourner sur la droite pour descendre le village de Kerouarc’h où vous pourrez découvrir des maisons de pêcheurs.
    Arrivé à la petite anse, prendre sur votre droite le sentier côtier direction Le Palud

  • Kerouarc’h – Le Bourg
    Tout au long du sentier, vous bénéficierez d’une vue remarquable sur le golfe du Morbihan, les îles, et à marée basse sur les bassins et parcs ostréicoles.
    Vous traverserez les villages de Belle-vue, Le Palud, Fetan-Stirec (en breton « La Fontaine aux étoiles »), Le Lézard, Kerivaud, la Pointe du Nélud et le Vinglé. Arrivé au bourg, remonter la ruelle de Port Fetan, rue de Verdun et ensuite la rue de l’Yser pour descendre vers le port.

  • Le Bourg - Le Guilvin
    Partir de la place Dariorigum (le port), emprunter le sentier côtier qui débute à gauche de la boulangerie.
    Vous longerez de magnifiques maisons pittoresques avant d’arriver au port du Guilvin dont :

    La maison de Zénaïde FLEURIOT
    Grand écrivain du 19ème, Zénaïde Fleuriot fut une des pionnières à faire construire
    une résidence secondaire sur la commune de Locmariaquer.
    En 1929, pour le centenaire de sa naissance, le « Progrès du Morbihan » écrit :
    « le centenaire de Zénaïde Fleuriot mérite de ne pas passer inaperçu, car, avec Jules Verne et Madame de Ségur, elle se place au premier rang des écrivains qui ont consacré leur talent et leur imagination à divertir et enchanter la jeunesse ».

    En 1970, Claude DERVEN la cite, en ces termes dans « Secrets et gloires du Morbihan » :

    « Une autre conteuse bretonne, Zénaïde Fleuriot, (…) venue de Saint-Brieuc, se prendra de tendresse pour Locmariaquer, elle y aura sa maison, y recevra ces neveux, y écrira l’attendrissant PETIT CHEF DE FAMILLE qui fera verser des larmes. Elle ne cherchait pas la gloire ; sa bonté, sa simplicité, lui vaudront l’attachement des habitants du petit bourg ; elle reviendra dormir parmi eux ; le menhir qui marque sa tombe se dresse dans le cimetière qui recouvre l’amphithéâtre romain ».

    En 1990, pour le centenaire de sa mort, Anne LE DRUNOT a fait paraître un ouvrage particulièrement documenté et complet, intitulé : « Mlle Zénaïde Fleuriot » (en vente à l’Office de Tourisme)
  • Port du Guilvin : embarcadère pour le Tour du Golfe, Belle-Ile en Mer, Houat, Hoedic et Port-Navalo.

    Le Guilvin - Pointe de Kerpenhir

    Reprendre le sentier côtier, malheureusement interrompu avant l’anse du Talhir.
    Reprendre la route communale et arrivé à l’anse du Talhir, prendre la direction de la pointe de Kerpenhir.
    Continuer sur 500 mètres et tourner sur votre gauche pour reprendre le sentier côtier au niveau d’un panneau indiquant “Site Naturel Protégé” (Conservatoire du littoral).
    Vous découvrirez à la pointe de Kerpenhir l’entrée du Golfe du Morbihan et sur les rochers une statue de la vierge Marie (Notre Dame de Kerdro) qui veut dire Notre Dame du Bon Voyage.
    Notre Dame de Kerdro fait l’objet depuis longtemps d’une vénération pour les marins qui partent en mer.
    Voici pourquoi : Vers 1844, deux navires voguent vers le large : le "Montebello" de l'île d'Arz et le "Eliza" commandé par le capitaine Le Priol de Locmariaquer. Ce dernier, en doublant Kerpenhir, aperçoit sur le rivage sa femme qui lui fait signe de revenir ; il fait demi-tour et, rentré à la maison, interroge son épouse. Celle-ci affirme qu'elle n'a pas quitté son domicile...
    Une tempête se lève bientôt ; le "Montebello" est perdu corps et biens.
    C'était donc la Vierge qui était apparue à la pointe de Kerpenhir : une statue est érigée sur les remparts du fort en 1883. Elle fut détruite par les Allemands sous l'occupation, mais les Locmariaquérois promirent, en échange de la protection de la cité, de mettre en place une autre statue de Notre Dame de Kerdro.
    La nouvelle statue, haute de 2,70 m, fut sculptée,, dans le granit, par Jules Charles Le Bozec, dès 1946 ; elle séjourna dans l'église jusqu'en 1962, année de son érection et de son inauguration "sur les rochers qui bordent Kerpenhir".
    Les 5, 6 et 7 Mai 2005, la pointe de Kerpenhir sera un des grands pôle d’animation de la semaine du Golfe avec «danses folkloriques, chansons de Marins» mais aussi le site le plus approprié pour voir le passage des bateaux.
    En face de la grande plage, vous aurez une très belle vue sur Méaban (Réserve ornithologique)

  • Les Pierres Plates – Village de Kerlud

    Kerlud Ker (“village” Lud(u) “cendre”)

    Reprendre le sentier côtier.
    A l’anse de Keréré remonter vers le village puis tourner sur votre gauche juste derrière les résidences.
    Arrivé à la fin du sentier en terre rentrer dans le village et continuer tout droit.
    Dans le village, vous pourrez admirer de très belles longères toutes en pierres (anciennes fermes restaurées aujourd’hui pour la plupart en maisons d’habitations).

  • Kerlud – Parking de l’ancien cimetière
    Après avoir dépassé les longères et arrivé au dolmen qui se trouve à l’extrémité du village, tourner sur votre droite et prendre le sentier direction Kerlogonan menant au terrain de sports.
    Arrivé à la route communale tourner sur la droite, continuer jusqu’aux terrains de tennis, tourner sur votre gauche puis traverser le parking.
    Traverser la route des Mégalithes puis longer le site de la Table des Marchand, l’ancien cimetière.

  • Site Mégalithique - Scarpoche
    Continuer tout droit, traverser la route départemental puis le parking paysagé, pour retrouver le sentier côtier.
    Maintenant vous n’avez plus qu’à retourner sur vos pas, direction Le Nélud, Kerivaud, Le Lézard, Fetan-Stirec, Le Palud, Belle-Vue puis direction du village de Kerouar’h pour terminer au carrefour de Scarpoche pour enfin retrouver votre véhicule que vous avez abandonné quelques heures plus tôt.



    Après l’effort, le réconfort !


    Les restaurants et crêperies proposent aussi un grand nombre de spécialités gastronomiques régionales
    (Centre bourg et Kerpenhir), mais aussi étrangères avec une pizzeria (Scarpoche).